Comment sauver une poudre ou un fard cassé ?

Comment sauver une poudre ou un fard cassé ?

Un moment de maladresse arrive à tout le monde et je pense ne pas me tromper en disant que c’est arrivé au moins une fois à chacune d’entre nous de faire tomber sa poudre ou son fard… A ce moment là c’est le drame parce qu’on se dit tout de suite que la poudre est fichue… Mais non, il y a un moyen de la récupérer ! Cette astuce est très connue mais je vous la partage quand même pour celles qui l’ignorent ! Ca m’a permis de sauver bon nombre de mes gaucheries ! Ca ne coûte rien et ça prend 5 minutes à faire.

Ca m’est arrivé encore la semaine dernière… C’est très speed le matin avant d’accompagner ma fille à l’école et après une nuit de boulot en prime ma poudre m’a échappée des mains. Les nerfs ! C’est pas une poudre chère, c’est une Réserve Naturelle, (faudra que je fasse un article sur cette poudre d’ailleurs) mais bon je l’aime bien et puis on roule pas sur l’or non plus pour acheter une poudre tous les quatre matins parce que je l’ai faite tomber… Enfin peu importe le prix, ça énerve autant je crois ! Ma Clarins était cassée aussi heureusement que j’avais également pu la réparer à ce moment là. C’est ça d’être maladroite…

 

Voilà donc l’ampleur des dégâts… Par chance, le boîtier est resté fermé donc la poudre ne s’est pas répandue !

 

rep poudre 7

 

No panic ! Avec peu de matériel la poudre sera bientôt réutilisable ! Il faut simplement une cuillère à café, de l’alcool à 70°, une coupelle et évidemment la poudre éclatée.

 

rep poudre 8

 

Je commence par mettre la poudre dans la coupelle. Si des petits morceaux restent, je gratte dans le boîtier pour tout récupérer.

 

rep poudre 6

 

Ensuite j’écrase tous les morceaux jusqu’à obtenir une poudre relativement fine.

 

rep poudre 5

 

Vient le moment où l’alcool rentre en jeu. Je commence par préparer un petit bouchon d’alcool j’en met un peu dans ma poudre et je commence à mélanger petit à petit. Surtout il ne faut pas avoir la main trop lourde, ça ne doit pas être de la flotte non plus. C’est pour ça mieux vaut y aller petit à petit.

 

rep poudre 2

 

Il faut obtenir au bout d’un moment une pâte lisse et homogène, pas épaisse, ni liquide, il faut un juste milieu. Je dirais que ça donne l’aspect d’une crème fluide.

 

rep poudre 4

 

Il faut ensuite remettre le tout dans le boîtier, qu’on aura évidemment nettoyé avant avec une lingette car en tombant, il y en a partout, le miroir est sale etc

Il faut faire trembloter gentiment de droite à gauche pour que ça se mette à niveau tranquillement puis poser dans un coin en laissant le boîtier ouvert et ne plus s’en occuper. Reste plus qu’à laisser sécher au moins 24 à 36h sans y toucher surtout.

 

rep poudre 3

 

Au bout de 36h, ma poudre est totalement sèche, l’alcool s’est évaporé et elle a retrouvé quasi toute sa senteur ! Elle a légèrement craquelé, je soupçonne ma fille d’avoir fait bouger le boîtier durant le temps de séchage… J’avais fait en sorte qu’elle ne soit pas à sa portée pourtant…

Mais bon peu importe même si elle n’est pas parfaite, elle est à nouveau utilisable avec mon pinceau ou mon kabuki !

 

rep poudre 1

 

rep poudre

 

Voilà, j’espère que cet article sera utile à certaines et que ça pourra vous éviter de jeter une poudre ou un fard cassé et ainsi faire des économies ! On peut toujours récupérer sa maladresse !

Lady's Secret, fini les petons maltraités parce qu'ils le valent bien !!

Lady's Secret, fini les petons maltraités parce qu'ils le valent bien !!

Après une période d’inactivité, je reviens avec un article un peu différent mais tout de même en rapport avec la beauté puisqu’on va parler de chaussures !

Je suis addict aux chaussures, comme beaucoup de femmes je pense. J’en ai de toutes sortes : bottes, bottines, escarpins, sandales etc avec des talons plus ou moins fins et plus ou moins hauts suivant les occasions. J’apprécie particulièrement les chaussures avec de jolis talons (10-12cms)  je trouve que c’est très féminin, glamour et sexy. L’inconvénient que l’ont peut avoir avec ce type de chaussures, c’est l’inconfort. Une chaussure qui glisse sur un sol lisse, un pied qui glisse dans de jolies sandales laissant sortir un peu les orteils, une gêne à chaque pas sur l’avant du pied ou au talon, une sensation d’échauffement, une ampoule ou une rougeur sur un point de compression de la chaussure, le talon qui sort un peu à chaque pas, bref pas mal de petits désagréments qui sont probablement arrivés à toute femme qui porte des talons.

Et comme on ne va pas s’abstenir de portes nos chaussures préférées à cause d’un petit « souci », il existe des solutions !!

 

Je vais commencer par parler des chaussures avant de parler des solutions. Commençons par l’achat : j’essaie TOUJOURS les chaussures avant de me décider. Il n’y a pas que l’esthétique de la chaussure, même si ça compte beaucoup dans la décision d’acheter. Il faut que je me sente immédiatement bien dedans et à l’aise, si ce n’est pas le cas, je laisse tomber, elles ne seront pas plus agréables ultérieurement. Je préfère m’abstenir de prendre une paire que je trouve magnifique si à peine enfilées je ressens une gêne… Au bout de quelques heures ça serait un calvaire et je ne prend pas le risque.

Autre petit truc, j’essaie systématiquement les 2 chaussures. Mon pied droit est plus « fort » que le gauche, il arrive que je sois à l’aise dans la gauche et trop serrée dans la droite ou très bien dans la droite et complètement lâche dans la gauche…

Je fais attention aussi à la cambrure du pied. Un pied trop cambré deviendra rapidement douloureux sans même avoir marché des kilomètres. Pour les talons vertigineux, je préfère toujours les chaussures à plateaux qui sont non seulement plus confortables et permettent de diminuer la cambrure.

 

Concernant les talons c’est pareil il ne faut pas choisir de talon inadapté. Par exemple, si on a pas l’habitude de porter des talons, on ne choisit pas directement des talons aiguilles ou des stilettos qui seront beaucoup trop hauts, inconfortables et surtout avec trop peu d’appui pour avoir un bon équilibre (une entorse arrive vite). Il vaut mieux s’entraîner au début avec des talons pas trop hauts (5cm max) pour s’habituer à l’équilibre et prendre gentiment de la hauteur. Il faut plus des talons style Louis XV ou bobine, assez larges à la base, un peu creusés au milieu et évasés sur le bas, sinon des talons larges et carrés qui vont donner un bon appui ou même des compensées qui permettront de prendre de la hauteur sans s’en rendre compte avec un grand confort.

Une fois à l’aise on peut tenter d’essayer légèrement plus haut et au fur à mesure essayer d’affiner le talon si on le souhaite et surtout si on se sent bien. Il ne faut pas se forcer à vouloir mettre plus haut si on sent qu’on est arrivé à son maximum en hauteur. L’essentiel c’est d’être toujours à l’aise. On ne se perche pas comme ça sur des talons vertigineux en claquant des doigts !! Il faut de l’entraîment encore et encore pour apprivoiser les talons et avoir une jolie marche. Quand je choisis une paire de chaussures je me demande toujours « est-ce que je me vois les porter toute une journée si je n’ai pas une autre paire de secours à portée de main ou est ce que je peux marcher longtemps s’il y a besoin ? »

 

Enfin voilà mes petits secrets pour choisir mes chaussures. Je ne suis pas experte, mais je me suis fait ma propre expérience de ce qui me convient ou non au fur et à mesure des années. On est toutes différentes donc c’est à chaque femme de voir ce qui lui convient.

 

Passons maintenant aux solutions des petits désagréments. Parce que c’est pas le tout d’avoir trouvé sa nouvelle paire fétiche, on peut parfois avoir quelques soucis cités plus haut.

Après avoir entendu longuement parler de Lady’s Secret, je me suis ENFIN décidée à essayer. Et j’ai qu’une chose à dire : Pourquoi je ne me suis pas décidée avant ?? Sans rire, ça m’a réellement changé la vie.

 

Pour ma première commande j’avais pris ça :

 

commande-lady-secret.jpg

 

 

Les semelles So Glam’ spéciales talons haut :

 

Je les ai choisies en rouge, je les trouvais super sympa. Elles sont vraiment très bien faites. Elles ont un coussinet sur l’avant du pied et au niveau du talon qui amortissent vraiment bien les 2 points les plus douloureux que l’on peut avoir sur de hauts talons. Le dessous est anti-dérapant, la semelle ne bouge vraiment pas. Les chaussures deviennent ultra confortables même en marchant beaucoup. Elles sont très agréables, je les met dans des escarpins et bottines suivant ce que j’ai envie de porter, elles s’adaptent parfaitement.

 

lady secret semelle talons hauts

 

lady secret semelles

 

Les semelles anti-dérapantes No Crash !

 

Elles se collent à l’intérieur de la chaussure. Une fois en place, elles ne bougent pas. Il ne faut vraiment pas les décoller, il faut une paire pour chaque chaussure dans lesquelles on souhaite les mettre.

La matière est agréable, elle n’abîme pas les bas et est très confortable. Les semelles jouent un rôle d’amortissement sur l’avant du pied et au niveau du talon. Elles empêchent le pied de glisser : fini les orteils qui dépassent avec des chaussures ouvertes. On peut les mettre dans n’importe quelles chaussures, je les met dans mes escarpins et mes sandales à talons hauts. C’est très discret, invisible même quand on porte les chaussures.

Pour celles qui transpirent des pieds, elles permettraient au pied de rester sec. Comme je ne transpire pas ou très peu des pieds (en ce moment), je ne peux pas confirmer.

 

lady-secret-no-crash.jpg

 

lady secret no scratch1

 

Les patins anti-dérapants No Skid !

 

Ils se collent sous la chaussure, ils sont très discret et on ne les sent vraiment pas en marchant. Ils ne bougent pas d’un poil ou ne se décollent pas avec le temps, même en marchant sur un sol mouillé. Je les pose sur la chaussure neuve, pour que la semelle n’ait pas été abîmée par la marche. Je nettoie, dégraisse bien, une fois sec, je pose et j’attends le lendemain pour porter mes chaussures pour être sûre que ça soit bien collé et que ça ne bouge pas surtout s’il pleut…

La forme coeur est très mignonne et discrète.

L’efficacité est bluffante, j’ai testé tous les ca
s de figure et même perchée sur 10cm, un jour de pluie, en rentrant dans un centre commercial avec le sol bien mouillé, pas une fois mes chaussures ont glissé. Ca change la vie !!

 

lady secret no skid

 

lady secret no skid 1

 

 

En grande surface, mon mari a trouvé des protège talons, il pensait que c’était ce que je recherchais comme il était mentionne Lady’s Secret. J’ai été surprise au début, je ne m’attendais pas à ça et après des recherches, il s’agirait d’une gamme légèrement différente pour les GMS. 

La qualité est inférieure je trouve. Le protège talon fait son boulot, il est très discret, il protège des frottements mais il n’empêche pas le talon de sortir de la chaussure. Autre chose de dommage, ils commencent déjà à se décoller alors que je n’y ait pas touché…

 

lady secret talons2

 

lady secret talon1

 

Je suis totalement enchantée par les produits Lady’s Secret (sauf pour le produit de GMS qui me déçoit un peu), j’ai déjà d’autres achats de prévu, l’été doit (normalement) arriver et les jolies chaussures ouvertes qui vont avec !

Ca m’a vraiment changé la vie ces petits accessoires ! Les chaussures qui pouvaient être un peu douloureuses au bout de quelques heures ne le sont plus. C’est un bonheur !!

Si on veut trouver un point négatif, on peut dire que c’est un budget vu que ce n’est pas interchangeable comme on colle définitivement les accessoires sur la chaussure (hormis les semelles talons hauts que l’ont peut utiliser dans n’importe quelles chaussures évidemment). Mais bon c’est vraiment pour trouver un « défaut » parce je suis tellement ravie des produits que je vais en utiliser à chaque fois que j’aurais besoin !

 

Lady’s Secret, mes petons te remercient !!!

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

Jamais sans mon recourbe cils…

Jamais sans mon recourbe cils…

On ne peut pas dire que je sois gâtée des cils. Ils sont droits, ils vont vers le bas, c’est pas le top. J’essaie toujours de trouver LE mascara qui me fera une frange de rêve et d’avoir des petites astuces pour avoir un plus joli regard.

L’outil indispensable qui ne m’a jamais quittée depuis mon adolescence, depuis que je me maquille en fait, c’est le recourbe cils.

 

recourbe cils-copie-1

 

Je ne sais même plus où j’ai acheté celui-ci et à quel prix, je le possède depuis des années et des années…

Je ne peux plus m’en passer, il n’y a pas une fois où j’applique mon mascara sans avoir utilisé mon recourbe cils au préalable.

Je ne me retrouve pas non plus avec des cils extraordinaires, mais ça m’ouvre le regard un minimum. Si je m’amuse à mettre du mascara sans recourber avant, même avec le meilleur mascara du monde, mon regard va rester plombé, tombant. Mes paupières tombantes ainsi que l’oeil légèrement tombant n’arrangent rien…

 

En photos :

 

A « nu »

recourbe cils1

(Ouhhhh les sourcils tout moches ^_^ C’est la bagarre perpétuelle pour les dessiner, ça part toujours dans tous les sens, jamais comme je veux -_- )

 

Recourbe cils uniquement sur la droite

recourbe cils2

 

Mascara appliqué sur les 2 yeux avec recourbe cils sur la droite avant

recourbe cils3

 

Sans ce petit outil, je serais perdue ! Ce qui me reste après, ce sont les faux cils quand j’ai le temps, mais pour rester dans quelque chose d’assez rapide pour tous les jours ça me convient parfaitement.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

Les lèvres rouges, oui mais avec classe !

Les lèvres rouges, oui mais avec classe !

Salut les filles !

 

Aujourd’hui je vais vous parler du rouge à lèvres rouge.

 

RAL rouge

 

C’est vraiment très joli et élégant à porter mais ça peut devenir de mauvais goût s’il est mal appliqué…

 

Il est pas mal d’exfolier ses lèvres pour qu’elles soient toutes douces et nettes avec par exemple l’exfoliant Gourmandise de Lush.

 

Lush gourmandise

 

Avant l’application, il faut mettre un peu de baume à lèvres parce que rien de plus moche qu’un rouge à lèvre sur des lèvres gercées et ces défauts seraient immédiatement visibles. On peut poudrer un peu pour améliorer la tenue ou bien mettre une base pour les lèvres.

 

On peut soit appliquer de l’anti-cernes pour bien délimiter le contour des lèvres et donner un effet pulpeux (en estompant bien evidemment) ou utiliser un crayon à lèvres pour bien redessiner la bouche mais surtout de la même teinte du rouge et en respectant le dessin naturel de la bouche pour qu’on ne voit aucune démarcation qui serait de très mauvais goût.

Cette étape permet d’avoir un contour bien défini.

 

Ensuite on peut enfin appliquer son rouge à lèvres comme on a l’habitude de le faire et sans débordement, l’idéal étant, bien sur, de l’appliquer au pinceau pour un fini plus naturel et net.

 

Il faut ensuite prendre un mouchoir où l’on pince ses lèvres pour fixer la couleur.

On peut laisser ainsi, ça permet d’avoir les lèvres satinées ou bien il est possible d’appliquer une seconde couche pour intensifier la couleur et donner de la brillance.

A la fin, on vérifie bien qu’il n’y a pas de rouge sur les dents, bien sûr !!

 

Surtout ne jamais appliquer un gloss par dessus un rouge, il ferait filer la couleur.

 

Le mot d’ordre avec un rouge, vu son intensité, c’est de ne surtout pas charger le maquillage des yeux pour ne pas tomber dans le vulgaire. Un teint unifié et illuminé avec fond de teint, blush et poudre, un mascara et un trait de crayon au ras des cils ou un fard clair sont amplement suffisants avec un rouge pour donner un look sophistiqué.

 

Pour plus de glamour, on peut adopter le look pin’up avec un teint de porcelaine, un joli trait de liner, des sourcils parfaitements dessinés et un rouge.

 

La magnifique Dita Von Teese représente parfaitement ce look.

dita von teese

 

Voilà, vous savez comment bien appliquer votre rouge à lèvres, à vous de jouer maintenant !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les compositions de nos cosmétiques

Les compositions de nos cosmétiques

Bonjour les filles,  

 

voici donc mon deuxième volet sur la composition des cosmétiques. Je vais parler des substances des quelles je me méfie… Attention article pavé !!

 

Je tiens à dire que je ne suis ni chimiste, ni scientifique, cancérologue ou je ne sais quoi, tout ce que je vais présenter fait suite à des recherches personnelles que j’ai faites à la longue pour m’informer, il manquera sans doute des ingrédients et des informations mais je ne peux pas tout connaître !! ^^

 

Cet article n’a aucun but d’entraîner un psychottage massif, une polémique ou un débat pour ou contre, c’est simplement à titre d’information

Pour certaines substances, il n’y a pas d’affirmation concernant leur toxicité, simplement une suspicion.

 

Voici donc ma liste (non-exhaustive) d’ingrédients potentiellement irritants, allergènes, toxiques et/ou cancérigènes, en démarrant par les plus connus:

 

Les parabens (PARAoxyBENzoates) qui sont présents à l’état naturel, mais dans nos cosmétiques ils sont de synthèse. Ils sont utilisés comme conservateurs et peuvent être potentiellement cancérigènes notamment avec des tumeurs aux seins , cependant, rien n’a été vraiment prouvé…

Tous ne sont pas considérés aussi dangereux: il convient d’éviter les Butylparaben et Isobutylparaben. Les méthyl paraben (parfois mentionnés E218 ou E219) et éthylparaben (parfois mentionnés E214 ou E215) sont plus acceptables dans la composition des produits

 

Les Phtalates qui sont des agents fixants considérés nocifs pour la fertilité.

Le dibutylphtalate (DBP) et le Diethylhexyphtalate (DEHP) sont considérés comme les plus dangereux

 

Les huiles minérales qui sont des paraffines dérivées du pétrole. Elles déposent un film gras sur la peau, neutralisent l’hydratation, empêchent la peau de respirer, piègent les toxines et déchets et peuvent boucher les pores de la peau. On peut les trouver sur l’étiquetage sous différents noms: mineral oil, paraffinum liquidum, petrolatum, isodecane, isohexadecane, polyisobutene, paraffin, synthetic wax, cera microcristallina, ozokerite, ceresin.

 

Les huiles et cires de silicone qui donc donc des composés à base de silicone potentiellement toxiques pour l’environnement  mais également pour l’homme en altérant la fertilité et en causant des dommages sur le système immunitaire et nerveux.

Il convient de se méfier de tous les produits dont la terminaison est « …siloxane » ou « …cone » comme cyclotétrasiloxane (D4), cyclopentasiloxane (D5), cyclohexasiloxane (D5) ou même le cyclométhicocne qui est un mélange des 3, etc…

Il existe aussi le polydiméthylsiloxane (PDMS) qui est un polymère de silicone avec lequel on peut fabriquer des ingrédients fréquemment retrouvés dans les produits de beauté comme le diméticone

 

Les sels d’aluminium bouchent les pores de la peau et empêchent l’élimination de la sueur. Ils peuvent provoquer des inflammations et endommager les glandes sidoripares. On le distingue sur les étiquettes par « aluminium » par exemple, aluminium chloride, aluminium chlorohydrate

 

Le formaldéhyde qui est un conservateur fortement allergène et cancérigène. Il est interdit dans pas mal de produits mais on le retrouve encore malheureusement dans certains vernis à ongles.

On de distingue sous plusieurs noms: formol, formalin, formic aldehyde, paraform, methanal, methyl aldehyde, methylene oxide, oxymethylene, oximethane

 

Les libérateurs de formaldéhyde, ce sont des ingrédients succeptibles de libérer du formaldéhyde, certains sont plus nocifs que les parabens. Certains noms de ces libérateurs sont: DMDM hydrantoin, quaternium-15, 5-bromo, 2-nitropropane, 5-nitro, 3-dioxane, diazolidynil urea, imidazonil urea etc

 

Le toluène ou méthylbenzène ou phénylmethane, qu’on retrouve dans certains vernis à ongles et qui peut etre irritant et toxique.

 

Le sodium lauryl sulfate (SLS) ou sodium laureth sulfate (SLES), permettent de donner à nos produits d’hygiène une jolie mousse comme on aime en étant très peu onéreux pour les fabricants, cependant, ils sont irritant et peuvent être agressifs sur le long terme, comme attaquer le cuir chevelu et donc rendre les cheveux plus gras,  laisser passer des toxines, etc…  On le retrouve dans la plupart des shampooings, dans des crèmes etc. Le SLES est un peut moins dangereux mais plus asséchant.

 

Les colorants azoïques sont des colorants synthétiques fabriqués à base de goudron synthétique et soupçonnés d’être cancérigènes. On les distingue par la mention de CI 15985, CI 16255, CI 47005, CI 42051, CI 77007.

 

Les éthers de glycol, éthers de propylène glycol sont des conservateurs qui peuvent provoquer des allergies, rendre la peau perméable et laisser passer des substances nocives. Ils pourraient être néfaste pour la fertilité et provoquer boutons et points noirs. On les distingue par la mention: phénoxyéthanol, polyéthylèneglycol (PEG), polypropylènrglycol (PPG), hydroxypropyl guar, hydroxypropyltrimonium chloride

 

Le butylhydroxyanisol (BHA) ou butylhydroxytoluene (BHT) sont des antioxydants synthétiques assez allergènes et potentiellement cancérigènes.

 

Le diethanolamine (DEA) est un composé présent dans bains moussants, savons liquides, shampooing etc qui est potentiellement toxique et cancérigène.

La DEA peut réagir avec d’autres ingrédients pour former un agent cancérigène puissant la nitrosodiéthanolamine (AEDN). Pour l’éviter, il convient donc de prendre des cosmétiques sans DEA.

 

Le triethanolamine (TEA) et monoethanolamine (MEA) sont présents dans lotions crèmes etc, peuvent être allergisants

 

Les alpha hydroxy acid (AHA) peuvent irriter et être allergisants. Ils gomment les cellules mortes mais peuvent endommager la barrière protectrice de l’épiderme.

 

Le dioxyde de titane utilisé dans les dentifrices pour le blanchiment des dents peut être potentiellement dangereux.

 

Le triclosan est un anti-bactérien présent dans déo, dentifrice, savons, bains de bouche etc qui peut éventuellement présenter un risque de mutation des bactéries pouvant rendre les microbes plus résistants aux antibiotiques.

 

L’alkylphénol (AP), l’ethoxylate d’alkylphénol (APE), le nonylphénol (NP) sont des émulsifiants qui peuvent être perturbateurs endocriniens.

 

Le cadmium ou carbonate de zinc peut être toxique

 

L’iodopropyl butylcarbamate est un conservateur qui peut libérer de l’iode et donc augmenter le risque de soucis de tyroïde

 

Le sodium hydroxide ou soude caustique est un solvant présent dans certains produits pour les ongles, produits de
défrisage ou produits dépilatoires qui est dangereux

 

Les copolymer, crosspolymer, acrylates copolymer, etc peuvent causer des allergies

 

Les dibenzodioxines polychlorées (PCB), dibenzofuranes polychlorées (PCDF), polychlorobiphenyle (PCB) sont des polluants qui peuvent être potentiellement dangereux pour la santé.

 

Voilà je vais m’arrêter là sinon on en finis plus ! Il y a d’autres substances comme taurate, oleth, pentachorophénols etc mais je trouve difficilement des informations et puis on ne va pas en faire un livre non plus !

 

Je le répète encore, loin de moi l’idée de faire peur ou chercher à créer une polémique, libre à chacun de faire ce dont il a envie. Comme je l’ai dit dans mon billet précédent, les étiquetages nous permettent de voir la concentration de la substance, plus elle est au début de la liste, plus elle a un pourcentage important dans la formulation du produit … Tout le monde utilise des produits pas toujours très naturels (moi la première) mais il ne faut pas se dire qu’on risque notre vie à chaque fois qu’on met notre crème tous les matins !!   

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Faites vous attention à la composition de vos cosmétiques ?

Faites vous attention à la composition de vos cosmétiques ?

Bonjour les filles, comme vous le savez sans doute, vos cosmétiques ont une compo pas toujours clean… Certains ingrédients ne seraient pas top pour la santé à la longue…

Perso, je prête un minimum attention aux compos.

J’essaie que ce soit dans la mesure du possible, et ça c’est pas toujours facile, assez clean, avec le minimum d’incidence pour l’environnement voir bio et non testé sur les animaux… Bon pour tout ce qui est vernis par exemple difficile d’avoir une compo vraiment clean, il y a forcément des solvants, plus ou moins nocifs…

 

Plus jeune, j’en avais mais alors rien à faire des compos, mais au fur et à mesure je m’y suis interessée et maintenenant que je suis maman, j’y prête beaucoup plus attention pour ma princesse… Et encore, je viens de me rendre compte qu’il y a des dérivés de pétrole, huiles minérales et ethers de propylène dans les crèmes de ma fille… Je n’avais même pas regardé la compo parce que pour moi les produits Mixa bébé devaient être clean, ça m’apprendra…. Pareil pour sa crème lavante surgras Uriage, pour moi ce devait être nickel et il y a des libérateurs de formaldéhyde dedans… comme quoi même les marques parfois…

 

Je contrôle donc la composition des produits. Les étiquetages sont réglementés depuis plusieurs années. Les premiers ingrédients sont ceux qui figurent en plus grande quantité dans la formulation et les derniers ceux qui sont moins présents, ça donne ainsi une idée de la concentration de l’ingrédient dans le produit fini.

Les ingrédients sont repérés par des noms INCI (Europe et USA) c’est le nom officiel de la matière première qu’on doit retrouver sur l’étiquetage.

A savoir également, vous devez retrouver sur l’emballage la durée de conservation du produit après ouverture: 12M pour 12 mois, 6M pour 6 mois etc

 

Il ne faut pas tomber non plus dans du psychottage excessif, sinon on ne vit plus, on ne sort plus à cause de la pollution et on ne se sert surtout plus de cosmétiques… Beaucoup de nos cosmétiques sont fait avec des produits pas top, mais malheureusement j’ai constaté que ce soit les entrées de gamme ou les marques, ils y figurent…

A moins d’utiliser que du bio, ou plus rien utiliser du tout, y a pas vraiment de moyen d’évincer totalement ces composants…

C’est pour ça qu’il y a certains ingrédients que j’évite soigneusement car j’estime qu’ils sont potentiellement trop nocifs (comme formaldéhyde, toluène, phtalates, sels d’aluminium, certains parabens, bpa etc) et d’autres que je « tolère » s’ils ne figurent dans les premiers ingrédients de la liste…

 

Je pourrais reparler dans un prochain article de ces ingrédients et comment les repérer sur un étiquetage.

 

Et vous, contrôlez vous les ingrédients d’un produit avant d’acheter ?? 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !