Gamme Homme Avène

Gamme Homme Avène

avene hommeJe vais vos parler aujourd’hui de la gamme Homme d’Avène. Mon mari utilisait les produit du commerce habituels (Gilette pour le rasage et Axe en après rasage en règle générale). Il faisait des réactions après chaque rasage, c’est venu avec le temps et ça empirait un peu plus à chaque fois. Ils se retrouvait avec plein de boutons rouges sur son visage qui étaient douloureux.

On a donc décidé de changer les produits et de passer à la para. On a choisi Avène car cette marque m’a sauvé de mauvais pas à de nombreuses reprises.

Le gel de rasage :

C’est un gel blanc qui se transforme en une mousse très onctueuse. L’odeur est très agréable. Le rasage se fait tout en douceur et le rasoir n’accroche pas. Après le rasage, il n’y a pas le feu du rasoir si la peau est bien rincée à l’eau froide. Existe aussi en mousse de rasage.

Le fluide après rasage :

Il se présente sous la forme d’une crème fluide qui sent très bon comme le gel de rasage. Le fluide apaise la peau et évite qu’elle « chauffe » après le rasage. La peau est douce et matifiée.

Dermo-K

C’est une crème qui soigne et prévient les poils incarnés dus aux rasages. Cette crème avait été utilisée lors des réactions suite aux anciens produits de rasage. En application localisée chaque soir, cela avait permis de diminuer rapidement les boutons et les faire disparaître mais aussi de soulager la douleur qui était liée. Le tube-canule est très pratique pour prélever un grain de riz pour une application localisée sur le bouton ou le poil incarné.

Je dirais que cette gamme est efficace. Mon mari en était ravi, ça l’a réconcilié avec le rasage qui était devenu un calvaire pour lui. Le gros point noir ce sont les compositions. Je ne vais pas trop rentrer dans les détails, il y a tellement de choses à dire. En bref, on y retrouve la présence de silicones, triethanolamine, chlorophenesis, phenoxyethanol, oleth, BHT, PEG, Laureth, o-phenylphenol etc etc surtout la chose qui me surprend le plus c’est la présence de triclosan, cette substance utilisée comme antibactérien, antifongique qui peut perturber le fonctionnement tyroïdien et se dégrade en composés toxiques et potentiellement cancérigènes. Cette substance est interdite depuis octobre 2014 mais les produits contenant du triclosan peuvent être vendus jusqu’au 30 juillet 2015 avant d’être remplacés par les laboratoires. Je trouve dommage que ces produits en contiennent. Je n’avais pas étudié les compositions au début car je faisais confiance à Avène mais j’aurais dû. Après à chacun d’évaluer ses limites et ce qu’il accepte ou non, personnellement, j’avoue que je n’achèterais plus ce genre de produit à mon mari même si au niveau de l’efficacité il était totalement conquis…

signature

Rendez-vous sur Hellocoton !

Crème Basis Sensitiv Lavera, je t’avais mal jugée

Crème Basis Sensitiv Lavera, je t’avais mal jugée

Je vous avais parlé lors de mon article sur ma routine light de la crème Basis Sensitiv de Lavera. Comme je vous avais dit dans cet article, je l’avais testée pour les Victoires de la Beauté et je n’avais pas été convaincue. Je l’avais trouvée trop grasse, collante une fois appliquée avec une sensation de porter un masque et avec l’impossibilité de ma maquiller derrière à moins d’attendre un long moment. Pourtant à ce moment là, j’avais la peau sèche mais visiblement pas encore assez pour profiter pleinement de ses bienfaits. Je l’avais donc évincée d’une éventuelle routine beauté car elle présentait trop de désagréments à mon goût.

 

crème lavera

 

Avec tous les crobes de l’hiver, ma peau était complètement cracra et ne supportait plus rien. Elle était terne, déshydratée avec des petits boutons et extrêmement sensible. A chaque fois que je suis malade, ça se ressent sur l’état de ma peau. Je me suis dit que je pouvais peut être retenter cette crème, ça tombait bien, j’avais un pot en réserve !

J’aime pas rester sur un échec c’est pour ça que j’ai eu envie de lui redonner une chance, surtout que je ne comprenais pas pourquoi je n’avais pas aimé alors que visiblement cette crème avait été appréciée…

Finalement j’ai vraiment bien fait de retenter le coup car j’en suis vraiment enchantée maintenant. Elle a en quelques sorte sauvé ma peau. Comme elle ne supportait plus rien, j’ai voulu revenir à quelque chose de basique très hydratant et nourrissant, pas bourré d’actifs et autres ingrédients agressifs. Cette crème me paraissait un bon compromis : bio et très nourrissante avec du beurre de karité et de l’amande douce.

Son packaging fait vraiment penser au pot de la fameuse Nivea, la texture également. La ressemblance s’arrête là car l’odeur, la compo etc sont totalement différents.

 

creme-lavera-jpg

 

Elle a redonné du confort à ma peau qui était très désagréable. Elle l’a hydratée et nourrie profondément. Au fil des jours, ma peau s’est apaisée et est devenue moins sensible et marquant moins les rougeurs. L’application était vraiment très agréable car comme c’est une crème épaisse et que ma peau en avait vraiment besoin, c’était un soulagement immédiat. Les petits boutons ont disparu petit à petit et j’ai retrouvé une peau lisse et veloutée. Fini le visage d’adolescente !! J’ai également constaté que ma peau était plus lumineuse, terminé également les squames de dessèchement.

Je n’ai pas retrouvé les effets négatifs que j’avais ressenti lors de mon premier test. Je pense vraiment qu’à ce moment là, cette crème n’était pas adaptée à ma peau et bien trop riche et nourrisante malgré le fait que je la trouvais sèche. J’ai ressenti ses bienfaits quand ma peau était vraiment desséchée et assoiffée.

 

Je la trouve géniale aussi sur le corps sur les parties très sèches comme les coudes et genoux. L’Homme l’apprécie également sur ses mains abîmées, elle lui fait beaucoup de bien. C’est une crème à tout faire qui rend bien des services au final ! Dire que j’aurais pu passer à côté d’elle !

 

Je suis vraiment très contente de lui avoir redonné une chance car j’ai redécouvert cette crème sous un meilleur jour et je sais que ça peut être désormais une crème SOS pour l’hiver. Le seul truc que je pourrais avoir à redire (et encore cette crème n’a rien à voir la dedans), c’est que du coup mes rides du front et ma ride du lion se sont accentuées comme il n’y a pas d’actifs les traitant. Mais bon, je ne peux pas lui en tenir rigueur, ce n’est pas son boulot. Je préfère encore évincer un moment mes soins habituels avec des actifs anti-âge/anti-rides quand la peau ne supporte plus et reprendre petit à petit au fur et à mesure sur une belle peau saine et rétablie. Elle acceptera bien mieux les effets des actifs plutôt que s’en défendre…

Je suis bien obligée d’admettre que je l’avais mal jugée… Mea culpa… Ca prouve bien que suivant les personnes, le moment, les conditions etc, un produit peut nous convenir et plus tard, plus nous convenir du tout et inversement.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma routine light

Ma routine light

Cet hiver a été particulièrement pénible côté crobes… L’entrée de notre princesse à l’école a été fatale, elle nous a rapporté un peu tout et n’importe quoi et toute la famille a morflé… Quand je dis morflé vraiment j’exagère pas, tout s’est enchaîné. Quand je vois nos dépenses de santé ça donne des vertiges. Grippe, bronchite, bronchiolite, laryngite, rhino, gastro et autres joyeusetés nous ont pourri la vie et on a encore du mal à en sortir.

Je n’avais donc aucun autre choix que de mettre de côté le blog le temps de me rétablir un minimum. Je n’avais la force de rien de toute façon et même si je voulais publier, je n’en étais pas capable. Ca m’a fait un sevrage forcé d’internet et des réseaux sociaux dont je me serais bien passée !!

Bref, je croise les doigts maintenant que l’arrivée du printemps nous permettra de souffler !

 

Ma peau ne supporte plus rien depuis cette période de maladies à répétitions. Tous les soins que j’utilisais me donnaient de gros boutons qui se sont installés durablement et des rougeurs. Elle était devenue bien trop réactive et d’une sécheresse que je n’avais jamais eu auparavant. J’ai alors pris la décision d’alléger ma routine le temps que tout rentre dans l’ordre avec juste le strict minimum : un démaquillant, un nettoyant, un contour des yeux et une crème hydratante riche.

 

routine-hiver-2014.jpg

 

Pour le démaquillage : Créaline TS H2O de Bioderma.

J’utilisais déjà Créaline H2O dont j’étais très satisfaite et que je rachète toujours, mais avec ma peau déshydratée, j’ai pris la version TS pour peaux très sèches. Effectivement c’est très doux et la peau ne tire pas du tout après le démaquillage. Seule chose que j’ai à redire sur la TS, c’est l’efficacité sur le maquillage waterproof. Elle démaquille moins bien que la version originale et avec moins de facilité. Le mascara waterproof a tendance à s’étaler et s’incruster avant de s’éliminer en insistant. Pour éviter ça, comme j’ai les 2, j’utilise Créaline pour les yeux et Créaline TS pour le visage. Comme ça j’ai un démaquillage doux et efficace.

Avec les beaux jours qui arrivent, ma peau va changer comme à chaque saison et je reprendrais la version classique pour tout le visage.

Je suis toujours autant ravie de cette gamme et je ne compte pas en changer.

 

Pour le nettoyage : Cleanance gel d’Avène

Je suis toujours enchantée de ce nettoyant. Je l’utilise depuis 1 an peut être 1 an et demi et il me convient très bien. Avant j’avais des petits boutons qui sortaient à certaines périodes du mois… Ils étaient vraiment mal placés et mettaient un peu de temps à s’estomper. Depuis que je l’utilise, j’ai simplement un bouton, parfois 2 et ils s’éliminent plus rapidement. La peau est très douce et lumineuse après le nettoyage, il n’agresse pas du tout la peau.

 

Pour le contour des yeux : Crème contour des yeux Serum 7 de Boots

Je ferais un article prochainement dessus car je n’ai pas encore assez de recul sur le produit pour parler de son efficacité. Je peux déjà dire que sa texture me convient bien, elle pénètre rapidement en laissant la peau lissée. Mon contour de l’oeil est suffisament hydraté pour la journée.

 

Pour le visage : Crème Basis Sensitiv de Lavera

Alors pour cette crème, je publierais également un article à part cette fois-ci pour faire mon mea culpa. Je l’avais testée lors des Victoires de la Beauté 2012-2013 et j’avais été dure car à ce moment donné, cette crème ne me convenait pas du tout. Je la trouvais trop grasse et vraiment pas agréable à utiliser. Avec mes soucis de boutons et voyant que ma peau avait besoin d’autre chose, j’ai voulu revenir à quelque chose de basique et je ne sais pas pourquoi, je me suis dit que c’était l’occasion de tester à nouveau cette crème. Finalement ça a été la révélation, ma peau est parfaitement nourrie et hydratée avec le beure de karité et l’amande douce, je n’ai plus de soucis de boutons. J’ai retrouvé une belle peau et je suis ravie. Comme quoi faut savoir donner une seconde chance ! C’est en plus une crème bio qui convient aux vegans. J’ai complètement changé d’avis sur cette crème, si bien que j’avais attaqué un second pot !

 

Grâce à cette routine ajustée, j’ai retouvé une jolie peau douce. La seule chose qui me manque c’est de pouvoir réutiliser des soins anti-âge. Les sillons nasogéniens et les rides du front se sont accentués. La peau a besoin d’un peu plus de tonicité et de fermeté. On ne peut pas tout avoir… Je pense retenter le coup bientôt avec un soin de jour Weleda pour corriger un peu tout ça. De toute façon avec l’arrivée du printemps, ma peau ne sera probablement plus aussi sèche et ma crème Lavera sera du coup trop riche…

 

Je suis très contente de pouvoir recommencer à publier un peu, j’espère que ça va durer !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je suis fâchée avec certains gommages (horreur inside)

Je suis fâchée avec certains gommages (horreur inside)

Comme vous le savez probablement, l’exfoliation ou gommage peut se faire de deux façons :

– dit « mécanique » avec des petits grains abrasifs qui vont aller « gratter » la peau avec l’action du massage des doigts pour éliminer des cellules mortes.

– dit « chimique » avec des molécules (comme les acides de fruits par exemple) qui viendront « dissoudre » les cellules mortes sans aucun massage.

 

Il y a pas mal de temps, j’ai lu chez Cherry Blossom un article très intéressant sur les gommages mécaniques et leurs effets sur les boutons… 

J’avoue qu’en lisant son article, j’ai ouvert les yeux, ça m’a paru logique, tellement logique que je n’avais jamais fait le rapprochement…

Pour résumer un peu, en massant, les grains abrasifs du gommage en désincrustant la peau vont venir abîmer les boutons qui vont du coup libérer pleinnnnnn de charmantes bactéries qui vont pouvoir migrer bien tranquillement sur touuuut le visage… Mesdemoiselles les bactéries vont donc élire domicile à différents endroits et provoquer de bien jolis boutons dont vous vous seriez bien passée…

 

Jusqu’à la lecture de cet article, je n’avais pas encore fait le rapprochement de mes poussées acnéiques soudaines et mes gommages. Surtout que j’ai toujours utilisé que des gommages mécaniques.

J’ai donc bien fait attention et testé plusieurs fois. Effectivement, dès le lendemain d’un gommage, des vilains boutons font leur apparition, au bout de 2 jours ils sont tous arrivés… Ils se situent surtout au niveau du menton et du front… Charmant… En attendant, ça nous pourrit bien la vie pour camoufler ces horreurs…

 

Alors c’est donc décidé, je vais mettre de côté mes gommages mécaniques pour le visage et je vais me tourner vers des gommages chimiques qui ne vont pas faire migrer les bactéries…

 

Âmes sensibles s’abstenir, je vous montre une partie de mon front le lendemain d’un gommage… 

 

gommage mécanique

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

Je me brumise de l'eau précieuse des Alpes et ma peau aime ça !!

Je me brumise de l'eau précieuse des Alpes et ma peau aime ça !!

J’ai l’habitude d’utiliser mon eau thermale d’Avène après le nettoyage et avant d’appliquer les soins. Et parfois j’en change pour tester autre chose. Dans un beauty bag des Victoires de la Beauté, j’ai eu un flacon de Rosée Cellulaire d’Hormeta qui fait partie du Palmarès 2011 – 2012.

 

rosée cellulaire

 

C’est une brume hydratante à l’eau des Alpes suisses, à l’acide hyaluronique naturel et aux oligoéléments. 

L’acide hyaluronique naturel pénètre plus profondément dans l’épiderme permettant de mieux retenir l’eau dans les tissus et améliorer l’hydratation.

Les oligoéléments permettent de recharger l’épiderme en minéraux indispensables. Cette brume contient potassium, magnésium, manganèse, silicium, sodium, zinc, cuivre et fer.

L’eau des Alpes suisses est une eau pure provenant de l’une des plus hautes sources d’Europe (1800m). Ces sources minérales et leurs bienfaits curatifs sont bien connus.

Elle ne contient pas de parfum, pas de paraben, ni de gaz nocifs pouvant altérer la couche d’ozone.

 

La présentation est très simple, un flacon brumisateur donnant une impression d’alu brossé. Le spray diffuse une fine brume sur la peau. Après le nettoyage de ma peau, je brumise et je masse un peu. Je ne l’essuie pas, je laisse pénétrer dans la peau. J’applique ensuite mes soins habituels.

Cette brume apporte beaucoup de fraîcheur à l’application et surtout une réelle hydratation. J’ai pu le constater notamment sur une paupière où la peau a tendance à craqueler en ce moment. En utilisant la brume, avant d’appliquer ma crème paupière (Topialyse Palpébral SVR), j’ai constaté que mes plaques sèches ont disparues et que l’hydratation est bien meilleure.

Sur mon autre paupière où j’ai tendance à développer de l’eczéma, j’ai remarqué que ça atténuait sa présence.

Sur le visage, la peau tire après le nettoyage. Une fois la brume appliquée, cette sensation a disparue et la peau semble hydratée. Ça complète vraiment l’hydratation apportée par les soins.

Je trouve ma peau plus lumineuse, moins tiraillée et mieux hydratée. J’ai bien pris soin de comparer avec et sans brume sur une longue période et le résultat est vraiment flagrant chez moi.

Je suis totalement bluffée par cette brume.

 

J’arrive à la fin et je suis totalement dégoûtée parce que je ne sais pas où m’en procurer ainsi que le prix. J’aurais pourtant voulu continuer de m’en servir…

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

 

L'Huile Démaquillante Lactée d'Edenens

L'Huile Démaquillante Lactée d'Edenens

Je poursuis dans les huiles démaquillantes !

Cette fois-ci avec Edenens.

 

huie démaquillante lactée edenens

 

Comme toutes les huiles démaquillantes, il faut masser le visage puis au contact de l’eau, elle s’émulsionne en un lait très fluide et s’élimine très facilement.

Elle peut être utilisée aussi bien pour le visage que les yeux et formulée à base d’actifs de mûre arctique et de melon d’eau. Elle ne contient aucunes huiles minérales, parabens, silicones.

Elle est idéale pour toutes les peaux.

 

Les actifs précieux présents dans cette huile sont : la Mûre Arctique et le Melon d’eau.

 

Cette huile est vraiment très agréable à utiliser. L’odeur est neutre. Elle démaquille vraiment très bien et en douceur (même un smoky ou un makeup waterproof).

La peau est très douce comme de la soie après le démaquillage et ne tire pas du tout. Je trouve que ma peau est plus lumineuse après le démaquillage.

Je suis vraiment fan, elle est tout simplement géniale ! La première huile que j’avais testé était la DHC (ici) qui m’a conquise par ce type de démaquillage, mais je trouve l’Edenens plus agréable et d’une douceur incomparable.

 

 

J’ai découvert cette huile grâce à Edenens que je remercie et qui m’a permise de tester plusieurs échantillons de leurs produits que je présenterais au fur et à mesure de mes tests.

 

Son prix : environ 13,20€ pour 125ml

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !