Dentifrices Weleda, testés et adoptés

Hello, hello en ce long week end chaud ! Je viens vous parler aujourd’hui dentifrice. C’est un produit essentiel dans l’hygiène quotidienne mais c’est aussi un produit rempli d’ingrédients qui ne vous veulent pas que du bien comme par exemple le triclosan, les produits issus de la pétrochimie, les silicones, le propylène glycol, le SLS, la DEA etc. Ils sont pour beaucoup toxiques car perturbateurs endocriniens et/ou cancérigène probable. Les dentifrices que l’on trouve dans le commerce (grande surface ou pharmacie) contiennent le plus souvent un voir même plusieurs de ces ingrédients. J’ai choisi il y a plusieurs années lors de mon changement de ma façon de consommer de bannir totalement ces produits de notre salle de bain. Par conséquent, il a fallu revoir totalement les compositions, analyser tout, ça prend du temps mais c’est essentiel pour moi. Depuis plus de 2 ans on utilise les dentifrices Weleda. J’aime assez leurs produits et leur éthique. Ces dentifrices ont le label NaTrue qui impose que les ingrédients soient naturels et biologiques, pas de tests sur les animaux, pas de produits issus de la pétrochimie, pas d’OGM, pas d’irradiation des ingrédients. Le gel dentifrice végétal (pour adultes) est à base de camomille, de myrrhe et de ratanhia. Sa contenance est de 75ml dans un tube en aluminium. C’est un gel rouge qui mousse peu et se rince très bien. Le goût de menthe est léger et n’agresse pas la bouche. J’ai horreur des dentifrices forts. L’haleine est rafraîchie sans que ça arrache ! Le nettoyage se fait en douceur et respecte mes gencives sensibles. Les dents sont propres, la bouche saine...

A la découverte de la sophrologie et de la relaxation

J’ai envie d’aborder un sujet totalement différent aujourd’hui. Je suis d’un naturel hyper stressé, angoissé type pile électrique. Lors d’une consultation, mon cardiologue m’a déjà dit que je suis une cocotte minute à l’intérieur sur le point d’imploser à tout moment. Honnêtement il est dans le vrai. Je suis le genre de personne qui a du mal à contrôler ses émotions. Le moindre petit souci prend tout de suite des proportions folles avec moi. J’en suis consciente, c’est déjà un grand pas me direz-vous ! Je sens que mon corps n’accepte plus toute cette pression permanente que je m’inflige et qui me provoque des troubles psychosomatiques. J’ai décidé de prendre le problème à bras le corps et faire ce qu’il faut pour apprendre à me détendre et à gérer les situations avec calme et sérénité. Vaste programme… Je m’étais acheté 2 livres traitant de la relaxation et de la sophrologie. Il y a un petit moment qu’ils étaient rangés dans ma bibliothèque mais avec le trop-plein en ce moment, j’ai sorti mes livres et je m’y mets pour de bon au lieu de me dire que c’est une mauvaise passe et que ça va se tasser. Je ne pourrais pas parler du contenu des livres car je commence tout juste leur lecture. J’ai attaqué celui de droite sur la photo « Mon cours de relaxation ». J’ai lu pour le moment une cinquantaine de pages et la manière d’aborder le sujet me plaît. Dès le départ, on nous explique ce qu’est la sophrologie et ensuite je suis actuellement en train de terminer un chapitre très intéressant sur la respiration. On revient sur le rôle de la...

Nouvelle année

Coucouuuuuu, C’est avec un plaisir non dissimulé que je reprend le clavier sur mon blog pour déjà vous souhaiter une très bonne année 2017 et plein de bonnes choses pour vous et vos proches, bonheur, amour, argent, prospérité et beaucoup de réussite dans tous vos projets. Pour ma part c’est un enchaînement de galères régulier (ce n’est plus nouveau) mais je relativise, il y a toujours pire que nous. J’espère pouvoir publier plus régulièrement du contenu sur mon blog. Même si l’envie est là, je n’ai pas forcément le temps de le faire et je me sens du coup frustrée. Tous ces articles non écrits qui sont maintenant obsolètes. C’est beaucoup de déception pour moi. J’espère que cette année me permettra de changer ça. Pour ma part aucune résolution en début d’année, je n’ai pas trop envie de risquer de ne pas m’y tenir donc je préfère m’abstenir. Je vous retrouve au plus vite dans un prochain article...

Une novice en couture à la découverte de sa première machine à coudre

Depuis de nombreuses années je voulais me mettre à la couture. Je suis une adepte du fait maison pour beaucoup de choses (cuisine, cosmétiques, bijoux…) pour la satisfaction personnelle que ça procure de voir ce qu’on a fait de ses mains, pour l’aspect économique aussi (les temps sont durs pour tous) et puis pour pouvoir créer à son goût, il y a toujours quelque chose qu’on aimerait plus comme ceci ou plus comme cela. En créant soi-même on peut laisser parler nos envies. La couture fait partie des activités qui m’ont toujours tentée et que je n’avais pas eu l’occasion de découvrir avant. Mes parents m’ont fait la surprise de m’offrir une machine à coudre, je suis aux anges ! Mon désir d’apprendre la couture va enfin se réaliser et avec de l’entraînement j’espère créer de très jolies choses ! Je suis totalement novice en la matière, mais complètement motivée ! A ce propos si vous avez des blogs, des ouvrages, des vidéos à me conseiller pour mes débuts, je suis preneuse. J’ai encore peu de matériel, je suis dans la phase découverte. J’ai appris comment préparer le fil dans la machine, je m’entraîne sur de vieux tissus afin de découvrir les points et le fonctionnement de ma machine à coudre. Ma fille m’a déjà demandé des jupes ! J’ai envie de faire des robes, des petits hauts pour commencer. J’aimerais également faire un sac et même recycler un jean que j’aimais beaucoup en sac ! Pourquoi pas refaire les coussins et la housse de mon canapé et aussi l’assise de mes chaises ! Ça fuse dans ma tête ! Les...

[DIY] Shampooing solide nourrissant à la mangue

J’en avais marre des shampooings du commerce et depuis que j’ai découvert les shampooings solides, je suis conquise ! Donc j’ai décidé de faire moi-même mon shampooing. J’ai fait des recherches sur les tensioactifs et puis je me suis décidée sur une recette d’Aroma-Zone qui m’a donné envie de la reproduire. Les tensioactifs utilisés dans ce shampooing sont SCI (Sodium cocoyl isethionate) et SCS (Sodium coco sufate), tous 2 sont dérivés de l’huile de coco. Ils donnent un shampooing doux et pas trop détergent, rien à voir avec l’horrible SLS. Avant de commencer la recette, il faut bien se protéger avec lunettes, masque et gants sans oublier comme toujours de désinfecter TOUS les ustensiles qui serviront à la fabrication. Pourquoi le masque et les lunettes ? Tout simplement parce que les tensioactifs peuvent être irritants lorsqu’ils sont à l’état de poudre et durant la chauffe donc il vaut mieux bien se protéger du début à la fin de la préparation. Les ingrédients pour environ 100g de shampooing : Beurre de mangue : 10g Eau minérale : 10g SCI : 37.5g SCS : 35g Provitamine B5 : 5g Extrait aromatique de mangue : 2g ou 79 gouttes Poudre d’urucum : 0,5g pour ce dernier ingrédient, je l’ai remplacé par l’ocre jaune du Rousillon que j’ai en stock à la maison comme je n’ai pas d’urucum. Il donne une coloration tout aussi sympa. Au niveau matériel il faut : Masque de protection Lunettes de protection Gants de protection Une balance de précision à 0,01g Différents bols en inox pour mesurer chaque ingrédient Une casserole pour le bain marie Une cuillère en...

Naturel ne veut pas dire inoffensif…

J’ai eu envie de vous faire un petit article rapide suite à une vidéo d’une Youtubeuse à propos de masques « maison » qui ont provoqués des allergies. Il s’agit d’EnjoyPhoenix pour ne pas la nommer. Alors je vous avouerais que je ne suis pas du tout cette Youtubeuse. J’ai appris l’existence de cette vidéo sur les réseaux sociaux tant ça a fait du bruit. D’habitude je ne prête pas attention à des buzz éphémères mais cette fois-ci, quand j’ai lu que la polémique était à propos d’un masque à la cannelle, j’ai voulu voir cette vidéo de moi-même. J’ai vu pas mal d’incohérences dans cette vidéo notamment des erreurs entre nourrir et hydrater une peau bref, je n’écris pas cet article pour ça. Elle conseille le fameux masque miel-cannelle tant décrié. Il faut savoir que la cannelle est dermocaustique, c’est à dire qu’elle peut entraîner des brûlures de la peau et des muqueuses. Dans sa vidéo en plus elle y met 2 cuillères à soupe pour une mini quantité de miel c’est carrément énorme. Je ne vais pas descendre la Youtubeuse, elle est jeune, tout le monde fait des erreurs et apprend de ses erreurs, c’est ce qui nous fait avancer et mûrir. Je ne me place pas en moralisatrice mais voilà nous n’avons pas le même âge, j’ai aussi fait des erreurs qui m’ont servies de leçon. J’ai par le passé moi-aussi fait des masques à la cannelle avec des quantités moindres (une simple pincée). Ma peau a supporté du fait de la petite quantité qui était bien « diluée » je pense et puis je l’utilisais très rarement. Comme j’aime m’informer, après...

Parlons composition et cosmétiques « toxiques »

Dans son numéro d’octobre, 60 millions de consommateurs s’est penché sur la composition des cosmétiques et leur toxicité. J’ai eu envie de faire un article à ce propos. Comme vous le savez, j’épluche toujours les compositions INCI et je fais de sacrées découvertes parfois. Il y a une quantité folle d’ingrédients allergisants, irritants, mauvais pour l’environnement, potentiellement ou clairement dangereux pour la santé. Je pourrais vous en parler des jours et des jours tant ça m’intéresse, je vais essayer de ne pas trop me disperser. Je m’excuse d’ailleurs d’avance car je pense que je vais beaucoup écrire pour cet article. J’avais fait un article au sujet des ingrédients cosmétiques il y a fort longtemps. J’ai depuis encore plus approfondi à force de recherches et de lectures ce qui est très pratique pour « analyser » instantanément une composition INCI dans un magasin avant d’acheter. Je suis méfiante et lucide, les emballages attrayants, les mentions « naturel », « écologique » etc qui sont censées donner confiance ne me piègent pas. Le marketing est tellement bien fait que l’on peut rapidement se faire avoir, c’est ce qu’on appelle le greenwashing. Il faudra que je fasse un article complet là dessus d’ailleurs. Tout comme pour le bio il faut savoir décoder : il y a bio et BIO. Chaque label a sa charte et ses exigences. Si par exemple un label exige qu’un minimum de 95% des ingrédients végétaux doivent être issus de l’agriculture biologique, il reste 5% qu’il faut regarder attentivement. Il faut toujours éplucher la compo, même pour un labael bio. Certains labels sont plus stricts que d’autres. Je compte faire un article sur les labels également....

Adieu carnages capillaires, bonjour Créaclip

Si vous me lisez régulièrement, vous vous souvenez du carnage capillaire dont j’ai fait les frais il y a pas mal de temps (si vous n’aviez pas vu cet article, jetez un œil à mon article « Alerte carnage capillaire« , ça vaut le détour). Je suis totalement blasée des coiffeurs, je suis toujours déçue, pas une seule fois je ressort en me disant que c’est exactement ce que je voulais. Pire, je me retrouve la plupart du temps avec une catastrophe sur la tête… Je me souviens plus jeune, je ressortais quasi tout le temps satisfaite du salon de coiffure, depuis ce temps est révolu. Le dégradé en marche d’escaliers, j’ai donné… Le mois dernier, j’ai voulu faire ma maline et aller chez le coiffeur. J’aurais dû m’abstenir. J’avais les cheveux très longs, une touffe épaisse. Je voulais du changement, j’ai demandé une coupe mi-long (aux épaules), dégradée un peu sur le devant et un undercut jusqu’aux oreilles bien tondu genre 3 mm. La coiffeuse me sort « ah ok donc un carré plongeant mais je comprend pas du tout ce que vous voulez faire à la tondeuse ». Okayyyy… Je lui dis à nouveau : longueur aux épaules, un peu dégradé juste sur le devant et undercut, jusqu’aux oreilles, bien tondu, 3 mm. Franchement ça a mis 10 minutes. Et puis elle coupe, elle coupe, je lui dis encore mi-long hein aux épaules pas plus court. « Oui oui vous inquiétez pas ». Pas s’inquiéter, mouais ça se voyait déjà que c’était trop court. Quand je me suis vue j’ai voulu rire, pleurer, hurler, l’étrangler, tout en même temps. Elle a trouvé le moyen de...

Protection solaire : Mon duo gagnant

S’il y a bien un produit dont je ne peux pas me passer l’été, c’est la crème solaire. Le soleil fait des ravages sur la peau et personnellement je n’aime pas ma peau bronzée. Je la trouve plus fragile, plus sensible et puis le hâle ne me va pas.  Je tiens à préserver mon capital soleil. Ces raisons font que je fais tout ce que je peux pour garder ma peau naturelle. Côté crème solaire, je suis également exigeante : pas de filtres chimiques. J’utilise uniquement des crèmes avec des filtres minéraux. Je vous ferais un article sur la raison de ce choix. J’ai choisi Lavera car la composition m’a convenue, une crème bébé & enfant qui sert pour toute la famille. Elle dispose d’un SPF 30 et du label NaTrue. Je n’ai rien vu sur la présence ou non de nano particules, donc je me demande quand même… La crème est surprenante au premier abord car elle est jaune pâle, orangée ! Il faut faire très attention aux vêtements car ça peut tâcher lorsqu’on l’applique. J’aime beaucoup son odeur douce. Elle s’étale bien et laisse un film blanc sur la peau du fait que c’est un filtre minéral. C’est d’ailleurs pour ça que je me demande s’il y a des nano, car si c’était le cas cela rendrait la crème moins blanche à l’application et beaucoup plus pénétrante. Cette couleur blanche à l’application ne me gêne pas, à vrai dire je m’en fiche, je préfère être toute blanche de crème mais au moins ne pas utiliser des filtres chimiques nocifs pour ma santé et pour l’environnement. Je trouve...

Comme une envie de revenir au naturel

Au démarrage de ce blog, j’étais au naturel. Je me préparais mes propres cosmétiques, j’utilisais du bio et j’aime vraiment ça c’est une passion que j’ai depuis de nombreuses années. Le fait de réfléchir à ce que je veux, travailler sur mes formulations, ensuite tambouiller et enfin le plaisir d’utiliser un produit que j’ai fait de mes mains c’est une vraie satisfaction personnelle. Ca permet d’utiliser des produits composés d’ingrédients dont on connaît la provenance et totalement en accord avec les convictions que l’on peut avoir dans le respect de son corps et de l’environnement. J’ai toujours prêté attention aux compositions des cosmétiques et le home made permet de contrôler et être en confiance sur ce que l’on utilise. Au moment de ma reprise du travail après mon congé parental, ça a été un tsunami dans ma vie. Je manquais de temps, j’étais noyée dans les tâches ménagères, ma fille, mon boulot et j’ai commencé à reprendre des cosmétiques tout faits en para et pas forcément bio sans regarder les compos au moment de l’achat, pas le temps je me disais. Je finissais pas les étudier chez moi et regretter mes achats par rapport à certains ingrédients qui me dérangent vraiment. J’essayais d’être parfois tolérante sur certaines substances, me disant qu’il ne faut pas non plus se dire que tous les cosmétiques sont mauvais. Je manquais de temps, je ne pouvais plus tambouiller mes cosmétiques et ça me manquait. C’est un plaisir et une détente pour moi un peu comme lire un bon livre, me fabriquer un bijou ou un bon jeu vidéo mais je m’efforçais de faire avec, je me...

Gamme Homme Avène

Je vais vos parler aujourd’hui de la gamme Homme d’Avène. Mon mari utilisait les produit du commerce habituels (Gilette pour le rasage et Axe en après rasage en règle générale). Il faisait des réactions après chaque rasage, c’est venu avec le temps et ça empirait un peu plus à chaque fois. Ils se retrouvait avec plein de boutons rouges sur son visage qui étaient douloureux. On a donc décidé de changer les produits et de passer à la para. On a choisi Avène car cette marque m’a sauvé de mauvais pas à de nombreuses reprises. – Le gel de rasage : C’est un gel blanc qui se transforme en une mousse très onctueuse. L’odeur est très agréable. Le rasage se fait tout en douceur et le rasoir n’accroche pas. Après le rasage, il n’y a pas le feu du rasoir si la peau est bien rincée à l’eau froide. Existe aussi en mousse de rasage. –Le fluide après rasage : Il se présente sous la forme d’une crème fluide qui sent très bon comme le gel de rasage. Le fluide apaise la peau et évite qu’elle « chauffe » après le rasage. La peau est douce et matifiée. – Dermo-K :  C’est une crème qui soigne et prévient les poils incarnés dus aux rasages. Cette crème avait été utilisée lors des réactions suite aux anciens produits de rasage. En application localisée chaque soir, cela avait permis de diminuer rapidement les boutons et les faire disparaître mais aussi de soulager la douleur qui était liée. Le tube-canule est très pratique pour prélever un grain de riz pour une application localisée sur le bouton ou...

As You Like : Inspirations & Secrets du meilleur de la Toile

Je pense que vous n’êtes pas passés à côté du dernier magazine sorti par Prisma Media : As You Like. Un magazine qui reprend des talents de la Toile pour les faire découvrir. En somme, un Hellocoton en format papier mais en mieux. Je suis totalement conquise par le concept, bon il y a des choses bien sûr qui mériteraient (pour moi) d’être revues mais pour un premier numéro je trouve l’approche vraiment sympathique. J’ai beau être très (trop) axée sur le digital, j’aime malgré tout les belles choses sur papier et je garde ce plaisir du papier. Vous voyez ce que je veux dire, le bonheur de feuilleter un beau magazine ou un beau livre, le toucher reste très important pour moi. Et vraiment As You Like est une réussite. Le papier est épais et mat, j’aime le toucher qu’il procure. Je trouve que c’est concis et clair, les photos sont très belles et honnêtement, ça change de ne pas avoir des photos de mannequins bien souvent trop éloignés de notre réalité. Voir des blogueuses en photo, c’est ce qui rend plus réel et plus proche de nous ces clichés. La mise en page est fraîche et girly c’est vraiment très agréable à parcourir. Je prend autant de plaisir à le feuilleter que Flow (je vous en parlerais probablement plus tard d’ailleurs), c’est différent et justement c’est ça qui est bien ! C’est un magazine et un carnet personnel à la fois, on y retrouve des pages beauté, mode, lifestyle, déco, cuisine, voyages, il y a également des pages vierges pour griffonner des notes, un petit calendrier sympa, des coloriages...

CC Crème So’Bio Etic

En cette belle journée dominicale, j’avais envie de parler de la CC crème de So’Bio Etic. Je suis à la base une fervente utilisatrice de BB crème pour leur couvrance en légèreté des imperfections légères et évidemment du fond de teint en cas d’imperfections plus « lourdes ». La CC crème me branchait pour le côté correction de teint lorsque je n’ai pas d’imperfections puisque je suis sujette aux rougeurs. En faisant mes courses, je me suis retrouvée devant le rayon So’Bio Etic et je me suis laissée tenter ! La CC crème est 5 en 1 (je vous recopie les bénéfices donnés par So’Bio Etic) : – Elle uniformise le teint grâce aux extraits de ginkgo biloba aux propriétés anti-rougeurs ainsi que d’extraits mineraux – Elle nourrit et hydrate grâce à l’acide hyaluronique et au beurre de karité qu’elle contient – Elle illumine et révèle l’éclat du teint avec des extraits de fruits et nacres minérales – Elle protège du vieillissement grâce aux propriété anti-oxydantes de l’huile de grenade – SPF 10, elle protège du soleil grâce à des écrans solaires minéraux Sa composition est à 99% d’origine naturelle, sans paraben, silicone et colorant de synthèse. Elle dispose du label Cosmebio. Il y a 2 teintes disponibles et j’avoue qu’à chaque fois j’ai toujours peur d’être déçue avec ce genre de produit car avec ma peau claire, ça devient vite trop foncé sur moi… J’ai donc pris évidemment la teinte 01 en espérant que ça me convienne. La première fois que j’ai ouvert le tube, j’ai pris un peu peur car j’ai trouvé le produit tellement épais et foncé par rapport...

Baume démêlant Natessance Kids

Me revoilà enfin ! Après la grippe et tout le retard qui s’en est suivi, il m’a fallu beaucoup de temps avant de pouvoir me remettre à jour et enfin pouvoir bloguer. Je reviens aujourd’hui avec un produit que j’utilise pour la chevelure de ma princesse. Il s’agit du baume démêlant tout doux de Natessance Kids. J’essaie au maximum d’utiliser des produits relativement safe et/ou bio pour ma fille. Elle se plaignait tout le temps au moment du coiffage avec ses nœuds. Ses cheveux sont assez long et s’emmêlent facilement. Je lui ai donc dégoté ce baume démêlant à la para, je n’ai pas mis longtemps à me décider, j’aime beaucoup les produits Léa Nature ainsi que leur éthique. Ce baume démêlant est formulé à base d’huile d’abricot, de beurre de karité, de protéines de blé et glycérine végétale. Les ingrédients sont à 97% d’origine naturelle, sans silicone, sans paraben, sans sulfates, sans éthers de glycol et sans tensio-actifs sulfatés. L’odeur d’abricot est juste à tomber, la texture est très gourmande et onctueuse ça me fait penser aux petits Gervais de ma princesse !! Ça donne presque envie d’en manger !!! Je l’applique sur les longueurs uniquement après le shampooing et je laisse poser quelques minutes avant de rincer. Au moment du rinçage, le baume s’élimine très facilement, il ne laisse pas d’impression grasse (pas de silicones) et laisse les cheveux avec un toucher très agréable. Une fois les cheveux séchés, ils sont souples, bien lisses, nourris et surtout très brillants. Le démêlage est devenu un bonheur, ma princesse ne se plaint plus et ses cheveux restent impeccables. Plus aucun...

La grippe a frappé…

Comme vous avez pu le remarquer, je n’ai pas publié depuis quelques jours. La raison est simple, la grippe est arrivée en fourbe et je peu vous dire qu’elle est hard… Je prend sur moi et dans mes réserves pour me traîner péniblement et vous écrire ces quelques lignes… Je reviens publier des articles dès que je me sens mieux, en attendant voici mon arsenal pour ma peau quand je suis malade comme ça. Comme j’ai la peau très sèche et douloureuse dans ces moments là, le maître mot c’est hydratation et apaisement. La cold cream d’Avène crème corps et crème mains est vraiment très bien pour hydrater un max. Pour le visage, j’utilise Créaline riche de Bioderma qui hydrate parfaitement et apaise ma peau sensible. Pour les lèvres c’est un combo baume hydratant Nutritic de La Roche Posay et Homeoplasmine. Ces ceux produits sont miraculeux. J’utilise le baume à lèvres surtout la journée il hydrate, nourrit et apaise. L’Homéoplasmine, je l’utilise la nuit pour réparer mes lèvres et mon nez irrité par les mouchages répétés… Voilà n’hésitez pas à donner vos astuces quand vous êtes malades 😉 Je suis désolée de cet article bâclé mais vraiment je ne suis pas en état… A très vite...

Lait hydratant corps Alphanova bébé

Je cherchais un lait hydratant pour ma fille mais avec une composition relativement safe. On essaie de limiter le contact de nos enfants avec les composants potentiellement nocifs. En traînant dans la para j’ai vu la gamme Alphanova bébé. Comme j’utilise déjà Alphanova Princesse et que j’aime assez cette marque, je l’ai naturellement pris. Il est formulé pour les sécheresses sévères, les peaux atopiques, abîmées, agressées. Il contient 99% d’ingrédients d’origine naturelle dont 48% certifiés biologiques avec entres autres de l’huile d’amande douce. C’est vraiment la première des raisons pour lequel je me tourne vers ce produit. La texture lait est très légère et onctueuse. Elle pénètre rapidement dans la peau en la laissant visiblement protégée des agressions. Ma fille a parfois la peau extrêmement sèche par plaques avec des gratouillis, avec ce lait, elle est parfaitement nourrie et hydratée. Je l’ai essayé sur mes jambes « peau de croco » et je dois dire que j’ai été entièrement satisfaite du résultat. Surtout pour un lait vraiment je n’ai rien à dire sur la partie hydratation. C’est même mieux que d’autres crèmes pour peaux sèches que j’ai pu utiliser. L’odeur est très agréable, ça sent le bébé !! Ca parfume délicatement la peau, j’aime beaucoup. Le flacon pompe est très pratique et hygiénique. Si je veux chercher la p’tite bête, je dirais (comme pour la Cold Cream d’Avène) que le seul problème c’est le produit qui reste dans  la pompe et stagne à la sortie. C’est pas top. Si on ne se sert pas du produit quelques jours, ça sèche et forme une espèce de croûte, qui se retire bien mais bon...

Aromabreizh fait peau neuve

  Grande nouvelle ! C’est avec une satisfaction non dissimulée que je vous présente le nouveau look d’Aromabreizh ! J’espère sincèrement que ces changements vous plairons et que vous prendrez autant de plaisir à le lire que moi à y publier ! Tous ces changements n’auraient jamais pu être possible sans Jenn du blog Bleu Electrique que je ne peux que remercier ! C’est une infographiste et webmaster de talent ! Vous pouvez également la retrouver sur son site pro Delhya Studio Graphique . J’ai donc pu enfin faire migrer mon blog d’Overblog vers WordPress et vraiment c’était pas du luxe, croyez-moi…  Bref, maintenant c’est terminé, j’ai un blog qui me plaît, une plateforme qui me plaît et tout ça grâce à Jenn ! La bannière est restée la même. Le thème a changé, il est plus en accord avec la bannière, plus épuré et rend le blog plus clair et lisible. Il y a maintenant un slider qui fait défiler les 10 derniers articles avec une photo, je suis ravie c’est exactement ce que je voulais ! Je pense que pour les 4 ans du blog, c’était un renouveau indispensable.   Je vous laisse le parcourir, j’espère sincèrement qu’il vous plaira ! N’hésitez pas à me donner votre avis ça me ferait plaisir !...

2015, année du changement et du renouveau

  Je vous préparais des articles, mais pour le moment, je ne vais pas les publier car de profonds changement se préparent sur le blog. J’étais un peu lassée depuis pas mal de temps, mon blog n’était plus trop à mon goût. J’avais envie de lui redonner une petite jeunesse pour repartir sur de bonnes bases et retrouver l’envie d’antan !   Ce blog je l’ai crée en 2011 au départ pour parler de mes cosmétiques home made, puis manquant de temps (pas toujours facile la vie de maman active), j’ai dû mettre un peu de côté mes petites popotes maison dans un souci de gain de temps (ça me manque beaucoup d’ailleurs)… J’avais pas envie de délaisser ce blog malgré tout et finalement, je l’avais reconverti en blog beauté pour continuer de partager et m’évader du quotidien dans ma petite bulle. Après tout ce qui a été traversé, j’ai vraiment envie qu’il continue d’exister. Depuis ces 4 ans, mon blog m’a apporté énormément de choses. Il m’a offert mon petit espace à moi sur la toile. J’ai fait de magnifiques rencontres virtuelles et j’espère en faire plein d’autres !   Il m’a fallu du temps pour me décider à vouloir changer, je me la coulais douce jusqu’au jour où j’ai reçu un mail d’overblog me disant qu’il fallait migrer sur leur nouvelle plateforme avant la fin du mois. La nouvelle plateforme ne me branchait pas, j’avais eu des échos pas toujours positifs donc aucune envie de le faire. C’était le moment de changer, le coup de pied aux fesses qu’il me fallait !   J’ai donc décidé de...

Shampooings et après-shampooing Lush

La vie reprend désormais son court petit à petit. Je m’autorise à publier à nouveau depuis l’actualité très lourde de ces derniers jours. Je n’avais rien publié depuis la nouvelle année, alors même si ça fait un peu bizarre de le faire maintenant avec ce qui s’est passé, je vous souhaite malgré tout mes meilleurs voeux en espérant que 2015 vous apportera bonheur, joie, prospérité, santé et que les jours sombres soient derrière nous.   Aujourd’hui, je voulais vous parler de mon expérience avec Lush. Je vous avais présenté mes achats à la fin de l’été, il est temps de faire le point maintenant sur mes impressions.   Shampooing solide Jonnie Juniper :     Ce shampooing est à base de lavande et de baie de genièvre pour aider à réguler l’excès de sébum. L’odeur est assez surprenante au premier abord et puis je m’y suis très rapidement habituée. Je trouve même que ça sent bon et frais. Le shampooing mousse très bien et se rince facilement. Seul petit bémol que je pourrais apporter, c’est qu’il assèche un peu les pointes. Je l’utilise en alternance et je mets un après shampooing sur les longueurs à chaque fois. Je fais un masque régulièrement cela ne pose aucun souci. Il régule vraiment le sébum, le cuir chevelu met plus de temps à être gras. Après le shampooing, j’ai vraiment une sensation que mon cuir chevelu est sain et purifié en profondeur mais également en douceur. Le côté économique du shampooing solide ne fait aucun doute, je me lave les cheveux chaque jour en alternant les shampooings et vraiment il faut beaucoup...

Comment sauver une poudre ou un fard cassé ?

Un moment de maladresse arrive à tout le monde et je pense ne pas me tromper en disant que c’est arrivé au moins une fois à chacune d’entre nous de faire tomber sa poudre ou son fard… A ce moment là c’est le drame parce qu’on se dit tout de suite que la poudre est fichue… Mais non, il y a un moyen de la récupérer ! Cette astuce est très connue mais je vous la partage quand même pour celles qui l’ignorent ! Ca m’a permis de sauver bon nombre de mes gaucheries ! Ca ne coûte rien et ça prend 5 minutes à faire. Ca m’est arrivé encore la semaine dernière… C’est très speed le matin avant d’accompagner ma fille à l’école et après une nuit de boulot en prime ma poudre m’a échappée des mains. Les nerfs ! C’est pas une poudre chère, c’est une Réserve Naturelle, (faudra que je fasse un article sur cette poudre d’ailleurs) mais bon je l’aime bien et puis on roule pas sur l’or non plus pour acheter une poudre tous les quatre matins parce que je l’ai faite tomber… Enfin peu importe le prix, ça énerve autant je crois ! Ma Clarins était cassée aussi heureusement que j’avais également pu la réparer à ce moment là. C’est ça d’être maladroite…   Voilà donc l’ampleur des dégâts… Par chance, le boîtier est resté fermé donc la poudre ne s’est pas répandue !     No panic ! Avec peu de matériel la poudre sera bientôt réutilisable ! Il faut simplement une cuillère à café, de l’alcool à 70°, une coupelle et...